Skip to content

Organiser un week-end en amoureux : les do et don’t

7 avril 2010

Je rentre moi-même d’une escapade amoureuse de trois jours absolument parfaite, alors voici un retour d’expérience auquel s’ajoutent les résultats d’une petite enquête et quelques conseils qui n’engagent que moi.

Qui dit week-end romantique dit week-end sans soucis

S’il n’y a qu’une occasion pour laquelle il faudra soigner la préparation, c’est bien celle-là.  Le séjour ne doit pas nécessairement être insolite, original du moment qu’il vous convient à tous les deux.

escapade amoureuse en couple

escapade amoureuse en couple

Avant votre séjour en amoureux

Evitez, déjà quelques jours avant, les sujets de conversation pénibles.  Si une grôôôsse facture arrive la veille de votre départ, ignorez-là : elle attendra bien trois jours. Idem pour les mauvaises nouvelles : dans la plupart des cas, elles peuvent attendre.

Absolument indispensable : discutez avec votre conjoint à propos de ce que vous attendez de votre week-end.  Depuis la naissance des enfants, nous avons eu l’occasion de partir en couple deux fois seulement; la première a été complètement ratée, la seconde sublime.

Pour ce premier week-end, je rêvais de lui faire découvrir la superbe ville de Bruges, ses coins romantiques, les nombreuses galeries d’art, etc. alors que lui souhaitait surtout se reposer et bien manger.  Autant dire que mon souhait de parcourir la ville le soir a été mal accueilli.

Il est utile de se renseigner sur les attractions locales et les possibilités qu’offre le lieu choisi, mais surtout de ne pas s’imposer un programme. Pensez à prendre les adresses, à vous renseigner sur les horaires, les tarifs, voire les possibilités de parking, à imprimer ces informations et à ne pas oublier ce document (j’avais oublié ma liste d’adresses de bons petits resto de Bruges, évidemment).  Si vous emmenez votre portable, sachez que le WIFI de l’hôtel risque de fonctionner à une vitesse sans commune mesure avec ce que vous avez chez vous.  Autrement dit, inutilisable.

Je déteste chercher un restaurant à la dernière minute, j’utilise donc toutes les richesses de mon moteur de recherche favori pour trouver les restos de fruits de mer ou japonais que nous affectionnons tous les deux, et généralement, je sais déjà à peu près ce que je vais manger (étant donné qu’il me faut un temps insensé pour choisir un menu, il n’est pas inutile de prendre de l’avance…).

J’établis donc une liste d’établissements que je peux remettre à mon mari pour qu’il les encode dans le GPS.  On choisit à la dernière minute sur base de cette liste.

Où partir en amoureux ?

N’importe où.

Partez !, même si c’est pour passer la nuit à 30 km de chez vous. Rester entre vos quatre murs ne vous permettra pas d’oublier vos contraintes, qu’elles soient d’ordre ménagères, familiales, professionnelles : il y aura toujours quelque chose pour vous les rappeler.  A mon avis, ça ne sert à rien de partir trop loin.  Le voyage ne doit pas être fatigant.

Je déconseille les endroits touristiques, surtout le week-end, surtout « en saison ».  Bruges s’est révélé un mauvais choix : cher, et trop fréquenté.

Choisissez l’endroit où se trouvent les activités que vous souhaitez pratiquer.  S’il s’agit de bien manger et se reposer, c’est facile.  D’ailleurs, a-t-on vraiment besoin d’autre chose ?

Quel budget consacrer à une escapade romantique ?

Ne regardez pas à la dépense.  S’il faut commencer à se demander pour chaque repas au resto quel est l’état du compte en banque, l’ambiance s’en ressentira forcément.  Ré-alimentez et vérifiez le compte en banque juste avant le départ pour éviter toute mauvaise surprise.  Plutôt que de renoncer à un resto ou une activité, diminuez le budget hôtel, ou partez moins souvent, ou moins loin.

Quel hôtel choisir ?

Souvent, les hôtels dits « romantiques » relèvent d’une catégorie de prix qui ne se justifie pas.  Je garde cependant un bon souvenir  de l’hôtel de luxe où j’ai passé ma nuit de noces, avec jacuzzi, douche géante, etc.  Pour le reste, avec quelques bougies et une bouteille de champagne, n’importe quelle chambre d’hôtel, ou presque, peut faire l’affaire.

Les petits déjeuners sont servis selon un horaire strict.  A la limite, mieux vaut renoncer à ceux de l’hôtel et sortir les prendre à l’extérieur.  Ajoutez les pâtisseries avec salon de dégustation à la liste des restaurants à compiler avant le départ.

Que mettre dans la valise ?

Dans la liste des choses que j’ai été heureuse de trouver à l’arrivée à l’hôtel, il y a eu :

  • la pharmacie complète : mon homme ne savait pas quoi prendre exactement, il a tout pris. Bien lui en a pris : c’eût été dommage de gâcher le séjour pour des ampoules au pied ou une petite brûlure
  • du champagne en quantité avec les flûtes, et des snacks.  Ce fut une excellente surprise.
  • un petit cadeau (c’est l’occasion rêvée pour offrir de la lingerie, d’ailleurs)
  • des bougies

Dans certains hôtels, c’est le cas des Campanile par exemple, vous avez une bouilloire dans la chambre.  Emmenez donc un supplément de café soluble ou de thé, de sucre, et une bombe de crème fraîche si vous aimez les capuccino.

Par contre, pour une fois, je n’ai pris aucune photo  à l’occasion de ce déplacement. Mais ce n’est pas une raison pour laisser le matériel à la maison : il aurait pu servir.

Quand partir pour une escapade à deux ?

Dès que les enfants sont casés ! J’ai fait la première fois l’erreur de choisir la date et puis de chercher à caser les enfants : mauvais plan.  C’est évidemment ce week-end là que mes parents ont décidé de partir eux aussi.

Les confier à des jeunes gens de la famille : mauvais plan aussi. Une fois qu’on vous aura demandé si « on peut faire une petite fête avec des copains ? », même si vous répondez non, vous passerez vos quelques jours en amoureux à vous demander dans quel état vous allez retrouver votre maison et vos gosses.

Donc, dès qu’il y a possibilité de camp scout, de classes de ferme, de quoi que ce soit… hop ! En voyage ! Avant la naissance des petits, nous partions quasiment tous les week-end seuls tous les deux.  Depuis, en neuf ans, nous avons pu avoir six jours (dont trois ratés comme on l’a vu).  Si vos boulots respectifs vous le permettent, partez en semaine.

Crédit Photo : Foshie, sous licence CC

Publicités
2 commentaires leave one →
  1. Rakotobe Claude permalink
    2 août 2010 18 h 10 mi

    Merci beaucoup pour cet article ; vous ne pouvez pas savoir à quel point il m’a été d’une grande aide lorsque j’ai organisé, avec des moyens limités, un voyage en amoureux avec ma moitié. Notre histoire était à la dérive et ce petit escapade nous a fait beaucoup de bien. Encore une fois merci !

    • 2 août 2010 21 h 12 mi

      Je suis vraiment heureuse que vous l’ayez non seulement lu et appliqué, mais aussi qu’il ait pu si modestement fût-ce, contribuer à la réussite de votre escapade.
      Ca me fait penser que je dois d’ailleurs écrire un complément. Abonnez-vous, je devrais avoir encore des articles qui pourraient vous intéresser. Ou vous pouvez aussi nous retrouver sur facebook à l’adresse http://facebook.com/organisons.nous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :