Aller au contenu principal

Organisez votre couple – 1

10 septembre 2010

La définition d’une organisation est « toute structure suivant une logique propre pour l’atteinte d’un but spécifique » (Wikipedia, consulté le 8/09/2010)

Pour moi, le couple = la structure; le but spécifique à atteindre = le bonheur (par exemple); la logique = l’ensemble des actions entreprises par l’un et l’autre.  Nous sommes donc bien dans le thème de l’organisation, même si de prime abord, il peut sembler étrange de comparer des domaines apparemment aussi éloignés l’un de l’autre.

J’estime qu’une vie de couple réussie demande certains efforts. En effet, si vous avez une activité professionnelle,

  • vous cherchez à vous réaliser dans votre travail
  • vous vous montrez courtois avec vos collègues de travail
  • vous participez aux buts et objectifs de l’entreprise
  • vous passez un temps certain à votre travail
  • vous essayez même d’éviter la monotonie, voire d’être créatif au travail
  • vous espérez la reconnaissance des autres membres de l’entreprise (sous quelque forme que ce soit : on pense immédiatement à la rémunération mais des félicitations sincères peuvent être aussi efficaces pour la motivation au travail)
  • si votre collègue vous fait un sale coup, vous prenez sur vous pour ne pas alourdir l’ambiance.  Vous pourrez même envisager de faire appel au médiateur, si l’organisation  de votre entreprise le permet
  • enfin, vous espérez ne pas vous faire virer de votre travail.

Maintenant, remplacez « travail » et « entreprise » par « couple » ou « mariage »…

Poursuivons la transposition entreprise – mariage

Organiser une réunion ? Organiser un week-end romantique !

Vous travaillez avec des échéances ? Il y a également des dates auxquelles il faut être attentif !

En conclusion, pourquoi cet article ?

Je constate que beaucoup de couples sont malheureux ensemble, ou ne sont pas heureux ensemble, faute de consacrer un peu de temps au projet qui, pourtant, pourrait être le plus durable dans leur vie : leur mariage.

Mon mari et moi, ne consacrons « que » le tiers de notre temps de travail (environ 45h/semaine) à notre bonheur conjugal ; mais ce temps que nous nous offrons à nous-même, nous permet d’être plus heureux, donc plus efficaces dans tous les domaines de notre existence (vie professionnelle, familiale, sociale, etc.).  Les enfants, en particulier, ont besoin de parents heureux :  ils sont plus épanouis, travaillent mieux à l’école… Mon hypothèse – qui se base sur la célébrissime pyramide des besoins de Maslow – est qu’ils se sentent pleinement rassurés, surtout si beaucoup de leurs camarades souffrent d’un divorce qui se passe mal ( je pense en particulier à des problèmes de garde, de pension alimentaire, etc.).

maslow pyramide-des-besoins

maslow pyramide-des-besoins

illustration:Pyramide de Maslow : Jean-louis Zimmermann

Pourquoi maintenant ?

J’ai passé la journée avec deux filles extraordinaires, dont le mariage dure depuis plus de dix ans (je crains que cela devienne l’exception), et j’ai constaté que nous avons globalement des couples solides, heureux, stables, confiants (ne biffez aucune mention inutile).  Si nous avons connu des déceptions ou des conflits, nous avons pu les gérer et les traverser, et c’est normal : nous faisons le nécessaire pour qu’il en soit ainsi.

On peut  facilement relever le niveau de bonheur de la planète, avec une simple reconsidération de priorités.  Je vous invite à prendre grand soin de votre mariage, quelle que soit sa situation dans son « cycle de vie ».

<b>Crédits photos :</b>
Pyramide de Maslow :  <a title= »site web » href= »http://passionnement.canalblog.com/j »&gt;
Jean-louis Zimmermann</a>

Crédits photo :
Mariage : hellolapomme

J’espère cependant que vous n’aurez pas l’impression que je joue la « Miss Parfaite » , la femme soumise, anti-féministe ou que je condamne les mariages qui n’ont pas résisté

3 commentaires leave one →
  1. Cath permalink
    10 septembre 2010 16 h 59 mi

    « Si nous avons connu des déceptions ou des conflits, nous avons pu les gérer et les traverser, et c’est normal : nous faisons le nécessaire pour qu’il en soit ainsi. » : j’aime bien.

  2. Mariannick permalink
    13 septembre 2010 16 h 15 mi

    Cela fait 10 ans que je suis avec mon amoureux, 10 ans de hauts et de bas (normal non?) Mais les bas se sont toujours vite retrouvés en haut car un respect s’est instauré entre nous, parlé du problème sans le laisser grandir, accepter de ne pas avoir les mêmes idées pour tout et comprendre que chacun doit se réaliser que ce soit de son côté pour certaines choses ou ensemble pour d’autres. Comme un enfant lorsqu’il comprend que sa mère et lui forment deux personnes distinctes et pourtant il l’aimera toute sa vie.

    Mercii pour votre commentaire sur mon blog, cela fait toujours plaisir quand on suscite une réaction et maintenant que j’ai trouvé votre site (très intéressant) je repasserai souvent 🙂

  3. 8 octobre 2010 9 h 46 mi

    Pourquoi tout à coup j’ai le moral qui flirte avec les pâquerettes ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :