Aller au contenu principal

Allo Maman ? Bobo !

10 avril 2011

Lien : http://www.organisons-nous.com/ma-mere-au-telephone

Un post affectueux, mais quand même un peu teinté de « coup de gueule » pour changer un peu.

Vous avez une mère ? Moi aussi.

Comme vous l’avez peut-être deviné à la lecture d’un précédent article consacré au rangement, je suis atteinte de TDAH/I, acronyme plaisant de « trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité et impulsivité »; chez moi, la caractéristique « impulsivité » est particulièrement présente, comme dans toute la branche maternelle de ma famille (il y a une composante génétique) et spécialement chez ma mère.

Ma Môman craint d’être atteinte de la maladie d’Alzheimer. En fait, étant donné qu’elle pense à de nombreuses choses à la fois (ce qui est une des caractéristiques du trouble TDAH/I chez l’adulte comme chez l’enfant), ses pensées se bousculent, la plus récente en chassant une autre.
Raison pour laquelle elle souhaite qu’on ne l’interrompe pas. C’est parce qu’elle risque de perdre le fil de ses pensées.  CQFD.
Le fait que je risque, moi aussi, de perdre le fil de mes pensées si quelqu’un m’interrompt n’a jamais, apparemment, traversé son esprit. En tout cas pas assez longtemps.  Ou alors ses pensées sont plus importantes que les miennes. Ca doit être ça.

Comment gérer une mère TDAH/I quand on l’est soi-même ?

Je vous brosse un tableau de la situation.  Vécue.  Vécue environ trois à quatre fois par semaine.

Vous êtes en train de faire un truc plus ou moins important, travailler par exemple, ou rédiger un courrier, ou un article pour votre blog, bref, quelque chose qui demande de la concentration.

Ma mère téléphone

Le téléphone vous interrompt en plein travail...

 

Le téléphone sonne.

Première parenthèse : activez au plus vite le service qui affiche le numéro de téléphone de votre correspondant. Ca vous évitera, en particulier si vous vous servez de votre téléphone à des fins professionnelles, de recevoir environ 20 coups de fil de commerciaux par jour. Numéro caché = prospection téléphonique dans 95% des cas. Personnellement, je ne réponds plus.

Donc, le téléphone sonne, et c’est le numéro de vos parents qui s’affiche.  Dilemme : décrocher ou ne pas décrocher ? Laisser sonner est tentant, mais dans ce cas, le téléphone re-sonnera 10 à 15 minutes plus tard.  En outre, c’est peut-être important ?  Enfin, comme votre mère sait que vous avez un mouchard qui affiche le numéro de téléphone, vous avez intérêt à avoir un alibi en béton si vous ne décrochez pas.

– Allo ? Tu me filtres ou quoi ?
– Non maman, je ne te filtre pas, mais il faut au moins trois sonneries pour que le numéro s’affiche.
– Je t’appelle à propos des chaussures.
– …? (QUELLES chaussures ? De quoi tu me parles ?)
– Est-ce que tu les as trouvées ?
– …?? (J’avais perdu des chaussures ? Mais de quoi tu me parles ?)
– Est-ce qu’elles te conviennent ? (Pourquoi est-ce ces étranges chaussures non identifiées que je devrais avoir trouvées ne me conviendraient pas ? TILT !)
– Euh… oui… mais… (Les soi-disant « vieilles chaussures » de la cousine de sa petite-fille, en l’occurrence, une paire de « blue heaven » en parfait état, magnifiques, on dirait qu’elles n’ont jamais été portées !)
– J’avais encore autre chose à te dire.
– (j’aurais bien aimé en placer une mais tu m’as bien élevée, maman, j’attends.  En silence. Longtemps.)
– … mais j’ai oublié ce que c’était.
(Loooong silence.  Recherche probable en RAM des points à aborder.)
– Je t’ennuie avec mes pertes de mémoire, hein ?
– Pas du tout maman, tu ne m’ennuies jamais (pourvu que je n’oublie pas ce que je voulais écrire dans ma vie parallèle, celle où je rédige sur mon traitement de texte !).
Mais dis-moi, à une certaine époque, tu ne faisais pas une liste sur un petit papier, pour ne pas oublier ? (elle a perdu le papier, ça doit être ça.).
– Si, mais je ne le fais plus. (Ca doit être parce qu’elle perd le petit papier. Je vais lui filer le truc des post-its. Les post-its restent alors que les petits papiers s’envolent, c’est bien connu !)
– Tu devrais noter sur un post-it, que tu collerais sur ton tableau blanc, et quand tu veux me téléphoner tu décolles le post-it pour barrer au fur et à mesure (imparable !).
– Oui mais, comme je ne remplis pas le postit, c’est du gaspillage.
– Aaaaaaaaah.  Tu peux me rappeler quand tu te souviendras, si tu veux (pourvu que je n’oublie pas ce que j’étais en train de faire ! Pourvu que je n’oublie pas ce que j’étais en train de faire !)
– Non, ça ira comme ça.
– Alors tu préfères me téléphoner ? (et m’interrompre dans ce que je peux bien faire d’important, ça c’est pas grave, et c’est pas du gaspillage si je comprends bien ?)
– Oui, comme ça j’entends le son de ta voix.

Maman 1 – Moi 0.  Encore raté.

En savoir plus sur le TDAH chez l’adulte

Crédit photo : Kevin Ryder sous licence CC

Publicités
One Comment leave one →
  1. 23 avril 2011 16 h 55 mi

    J’ai adoré ton post et j’ai beaucoup ri ! Bon courage avec Maman, les vendeurs de tapis (les 5% restants) et les autres interrupteurs de penser en rond !

    PS : je n’affiche pas les numéros, comme ça je culpabilise moins de ne répondre à personne. Et pour l’alibi : « j’étais au jardin »… même si ça ne fait pas très sérieux avec les clients, j’en conviens…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :