Skip to content

Je n’ai pas de sac à main, et je m’en passe fort bien !

15 juin 2012

Lien : http://www.organisons-nous.com/s-organiser-sans-sac-a-main

Évidemment,  comme je ne fais rien comme tout le monde, j’ai renoncé depuis longtemps à m’encombrer d’un sac à main.

Les avantages

  • Je n’ai pas peur de me faire voler mon sac
  • Je dois pas me préoccuper de l’endroit où je peux le déposer (Par terre ? Le sol est-il assez propre ? Sur une chaise ? Ne vais-je pas en priver quelqu’un ? Sur mes genoux, ne va-t-il pas me gêner ?)
  • Je ne dois pas non plus me soucier de l’endroit où j’ai pu le  laisser : distraite, j’oublie ou je perds tout, en particulier les parapluies
  • Si l’endroit où je me rends nécessite que j’emporte quelqu’autre type de sac (sac de sport, ordinateur portable dans sa trousse, sac photo..), je ne m’encombre que d’un sac, sans avoir à transvaser le contenu du premier dans le second. Pour oublier de refaire l’opération inverse une fois le projet terminé.
  • Je ne dois jamais ranger ou vider mon sac et enfin,
  • Le budget « Maroquinerie » est symbolique.

Comment se passer de sac à main ?

Cette décision de renoncer à mon dernier sac m’est venue de l’observation de la moitié de la population qui s’en passe fort bien, encore que par un curieux revirement de situation, on trouve maintenant des sacs pour hommes. Citons d’ailleurs Wikipedia, :

« Dans le monde, le sac à main est presque exclusivement porté par des femmes. Certaines féministes y voient d’ailleurs un asservissement de la femme, puisque son port n’est justifié que par l’existence de nombreux accessoires (comme le maquillage) que la société rend nécessaires à la femme alors que l’homme s’en dispense. »

C’est clair que dès le moment où vous ne devez pas vous encombrer d’un nécessaire à maquillage, d’un portefeuille complet avec cartes de fidélité, petite monnaie,  photos de toute la famille, etc., c’est déjà plus facile. Et vous aurez compris depuis longtemps que l’élégance et la féminité ne font pas partie des compétences que ma mère a réussi à m’inculquer (ce qui la désole dans une certaine mesure,  mais bon !).

Burberry sac à main

Personnellement, je suis une adepte des poches

La plupart du temps, votre veste peut contenir vos clefs, votre carte de paiement, votre smartphone (ce truc qui sert à prendre des photos, des rendez-vous, et à ecouter du hard rock dans la salle d’attente du kiné pour échapper aux bavardages et aux plainte des nourrissons sous kiné respiratoire…

Portefeuille ?

Pourquoi faire ? Il existe certains cas où, effectivement, on pourra vous réclamer vos papiers d’identité mais vous pouvez toujours le prévoir à l’avance.   Votre permis de conduire peut très bien rester dans le véhicule (pourquoi en auriez-vous besoin si vous ne conduisez pas ?).  Donc, pas de portefeuille avec soi (on ne se le fait pas voler, on le le perd pas, on ne le remplit pas de plein de trucs… c’est pratique !)

Où ranger les cartes de fidélité ou de réduction diverses (supermarchés – pharmacie – abonnements…) ? Dans une sorte de portefeuille secondaire qui reste, lui aussi, dans la voiture.  Ainsi, il ne vous arrivera jamais la mésaventure de faire 200 km pour vous rendre à Bellewaerde pour, une fois sur place, constater que vous n’avez pas les « family golden pass ».

D’autres types de sacs

Pour conclure, j’ai mentionné l’existence de sacs contextuels (sacs de sport, cartable pour les réunions professionnelles quand je n’emporte pas de pc portable…). Je suis une adepte de la redondance :  vous trouverez des écouteurs dans mon sac de gym et une autre paire dans la trousse de la tablette que j’emporte maintenant chaque fois que je prévois d’attendre (en particulier à moins de 200 mètres de bébés atteints de bronchiolite…).  J’ai du papier et un plumier dans une des poche de la trousse de mon portable et de la tablette…

En fait, je suis comme beaucoup d’hommes : je n’ai pas la moindre idée de ce qu’une femme met dans son sac à main !

Crédit photo : sac burberry par Rdsmith4 (Travail personnel) [CC-BY-SA-2.5 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.5)%5D, via Wikimedia Commons

Publicités
7 commentaires leave one →
  1. naty permalink
    28 juillet 2012 8 h 01 mi

    Fan d’organisation et désencombrement.

    Il y a fid me et peut être d’autres applications identiques qui permettent d’avoir ses cartes de fidélité dans son smartphone. Finis les portefeuilles gonflés et les cartes oubliées !!!!

  2. 8 août 2012 22 h 03 mi

    J’aimerais me passer de sac mais je le prends toujours ne serait-ce que pour emmener une bouteille d’eau. Par contre j’essaie d’acheter des vêtements avec des poches parce que c’est bien pratique.

  3. 23 novembre 2012 14 h 08 mi

    Obsédée par l’organisation et la légèreté, j’ai essayé le système du « tout dans les poches de veste » au printemps dernier, avec un certain succès. Et puis l’été caniculaire est arrivé, j’ai abandonné ma veste et j’ai compris que mes petites robes d’été, dépourvues de poches, allaient sérieusement mettre à mal mon « mode de vie sans sac à main ». Depuis, j’ai adopté un élégant sac-ceinture (qui ressemble à un sac banane, mais en plus chic) qui me permet d’avoir les mains libres et qui est beaucoup moins lourd et moins encombrant qu’un sac à main.

    Du coup, je suis curieuse : comment transportez-vous vos objets essentiels lorsque le climat est trop chaud pour porter une veste ? Certes, les poches de jean ou de pantalon peuvent faire l’affaire, mais si l’on est plutôt une femme à jupe ou une femme à robe ?

    PS : Vous l’aurez compris, la problématique du sac à main est l’un de mes grands soucis existentiels. Parfois, je n’en dors pas de la nuit. A part ça, j’aime beaucoup votre article !

  4. 3 décembre 2012 17 h 41 mi

    Tout est dans la définition d »objets essentiels » (votre question m’a beaucoup préoccupée : comment est-ce que je faisais ?). La réponse est finalement, très simple : carte de banque, clés et smartphone tiennent dans le trousseau de clés que ma mère a eu la bonne idée de m’offrir pour éviter que mes poches ne soient trouées par les clés en question.
    Le reste, je n’en ai pas vraiment besoin.

    • 3 décembre 2012 18 h 48 mi

      Mais même en parvenant à tout fourrer dans un trousseau de clés, il faut bien que celui-ci se mette quelque part, non ? Je présume qu’on ne peut raisonnablement pas se promener avec le trousseau à la main. sauf si l’on sert de cobaye pour un reportage sur le vol à l’arrachée… Du coup, je reste bloquée sur ma question existentielle : comment faire si l’on n’a pas de poches pour accueillir le trousseau susmentionné ? Renoncer aux robes et ne porter que des pantalons ? Prendre un styliste en otage pour l’obliger à mettre des poches sur toutes les robes et jupes ? Embaucher un domestique chargé de vous accompagner dans vos déplacements en portant vos effets personnels ?

      En tout cas, chapeau pour votre capacité à sortir avec si peu d’objets ! Malgré mes efforts pour adopter un mode de vie minimaliste, je n’ai pas réussi à réduire autant que vous ma liste d’objets essentiels… En plus de la carte bleue, des clés et du smartphone, j’ai aussi besoin d’un mini-sachet de mouchoirs pour mes rhumes chroniques, d’un stick pour mes lèvres qui se dessèchent facilement, et d’un appareil-photo compact (je passe mon temps à photographier tout ce qui bouge, et mon smartphone réalise des clichés d’une laideur affligeante).

      • 6 décembre 2012 9 h 42 mi

        Je pense qu’il sera plus explicite que je prenne une photo de mon trousseau de clés « en situation »… Évidemment, pour le stick et les mouchoirs, je n’ai pas ce souci. Dans les poches du soutif 😉 ?.
        Pour les photos, on peut déjà récupérer pas mal de choses avec un logiciel gratuit et intuitif comme Picasa. Si c’est vraiment important, c’est peut-être le moment de changer de smartphone. J’ai un Nokia 5530, il est sorti de production mais à mon avis les nouveaux modèles comparables doivent délivrer des images d’une qualité très correcte.

      • 6 décembre 2012 13 h 39 mi

        Haha, les poches du soutif, j’y ai déjà pensé, ça fait tellement chic sur les femmes fatales dans les films… Mais dans la réalité je me vois mal sortir un paquet de mouchoirs de mon décolleté en pleine rue !

        Ayant déjà changé de smartphone trois fois cette année (non pas par caprice, mais parce que tous ont eu toutes sortes de bugs après quelques mois d’utilisation), je ne pense pas que le problème vienne d’un modèle en particulier. C’est juste que les smartphones, quoi qu’on en dise, ne permettront jamais d’obtenir la même qualité d’image que les appareils-photo (et heureusement, sinon plus personne n’achèterait ces derniers). Pendant un moment, j’ai failli me jeter sur le Samsung Galaxy Camera, qui était décrit comme un hybride de smartphone et d’appareil-photo… puis j’ai réalisé qu’en fait il ne permettait pas de téléphoner (mais du coup je ne comprends pas pourquoi il est présenté comme un smartphone, bref, c’est un grand mystère). Je ne connaissais pas Picasa, je vais le tester pour voir s’il parvient un peu à sauver les pitoyables clichés de mon smartphone !

        Et je serais en effet curieuse de voir comment vous transportez votre trousseau de clés au quotidien ! Vous allez penser que je fais une fixation dessus (et c’est vrai), mais voyez-vous, ça fait près d’un an que j’essaie de résoudre le problème « comment vivre sans sac à main et sans poches mais avec ses objets essentiels quand même ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :