Aller au contenu principal

Ranger et organiser le garage

24 mai 2011

Lien : http://www.organisons-nous.com/ranger-et-organiser-le-garage

Ayant passé l’entièreté de la journée dans et près du garage, il y a un certain nombre de choses que je peux vous garantir :

1. Plus jamais ça !

2. Mon garage 2.0 sera un modèle d’ordre et de propreté.

3. La seconde mi-temps sera serrée !

Quand ranger le garage ?

Le plus tôt possible ! En tout cas, n’attendez pas de découvrir que les chutes de neige ont endommagé le toit et qu’il faut le refaire d’urgence pour entrer dans votre garage (quoique… si vous vous en servez pour garer la voiture, on peut raisonnablement penser que vous y mettez les pieds de temps en temps). Si votre garage est trop encombré pour que vous envisagiez d’y faire entrer un quelconque véhicule, cet article est pour vous.

Choisissez de préférence une semaine pendant laquelle la météo sera clémente, votre meilleure copine disponible, le parc à containers ouvert et votre conjoint en congé.

ranger le garage : avant

ranger le garage : avant

Comment trier le fouillis / contenu du garage ?

La mauvaise nouvelle : il y a dans le garage des choses dont vous ne soupçonniez même pas l’existence.
Qui « peuvent toujours servir ».

La bonne nouvelle : le garage contient relativement peu d’objets auxquels vous attachez une valeur sentimentale.

Pour une réorganisation efficace, l’idéal est d’avoir une journée complète devant soi.

Mon choix : un lundi, journée pédagogique, veille du passage du camion de ramassage des papiers / cartons.

1. Procurez-vous des caisses en carton solides.

J’ai effectué deux voyages à la déchetterie, dans la camionnette de ma copine (9 m³). Les caisses en carton vont vous servir à trier le contenu du garage, en fonction des containers dans lesquels vous allez le recycler.

Vous allez notamment leur apporter :

– des « inertes » (morceaux de matériaux de construction tels que : briques / mortier inutilisable / tuiles / carrelage remplacé depuis longtemps…)

– des papiers / cartons : syllabi datant de votre passage à l’université il y a quinze ans et jamais revus depuis, emballages divers

– des encombrants : à peu près tout et n’importe quoi de minimum 30 cm² (source : déchetterie), dépend cependant de votre meilleure copine (je reviendrai sur ce point.)

– des PMC : par exemple des boîtes de biscuits anciennement collectionnées et remisées dans le garage faute de place dans la cuisine

– de la vaisselle et des tupperware : c’est la question piège. La copine brocanteuse n’en veut pas (lourd, fragile, encombrant et difficile à vendre…), ils ne seront pas valorisés au parc à containers et certains services de revente d’occasion tels que (finalement, je n’en citerai aucun) risquent de faire la fine bouche. En outre, avez-vous le temps d’attendre qu’on veuille bien trier ce que vous avez apporté alors que vous avez tout un garage à vider ?

Heureusement, dans mon coin, il y a une ressourcerie. Une ressourcerie est un service de collecte d’encombrants à domicile qui revend dans une boutique d’occasion tout un tas de trucs, dont la vaisselle… Elles répondent également à une préoccupation environnementale, donc les valoristes accepteront, eux, la vaisselle très laide et très dépareillée dont vous ne savez que faire.

– Les morceaux de bois risquent de ne pas entrer dans les caisses, mais vous avez compris le principe : il faudra emmener tout ça au parc.

– Les morceaux de métal, petits morceaux de câble électriques, outils rouillés seront soit repris par la copine qui justement connaît un ferrailleur, soit déposés dans le container approprié.

– Des déchets spéciaux : j’ai apporté un nombre impressionnant de bombes de peinture presque vides, de bombes de silicone, de bidons de lave-glace entamés…

– Des appareils électriques : vous aussi, vous avez un conjoint bricoleur qui n’a pas le temps de réparer les ventilateurs, ordinateurs et autres objets en -eur qui se retrouvent finalement dans le garage ?

2. Rappelez-vous votre objectif.

Le mien était clair : le toit tombe, il faut entièrement vider le garage, car l’entrepreneur l’a explicitement demandé. Une fois que votre objectif est bien clair, et gravé en lettres de feu dans votre esprit et celui de votre conjoint, prévoyez un très large espace pour faire deux (très gros) tas : ce qui part et ce qui reste.

3. Prenez de douloureuses décisions.

A. Que conserver ?

Ce qui est onéreux (exemple : les pneus neige), difficile à se procurer ou utilisé très fréquemment.

B. Que jeter ?

Tout ce qui est trop abîmé pour que vous osiez vous en servir devant un inconnu (ou votre mère). Ce qui est périmé (les bombes aérosol pré-citées). Ce qui est devenu dangereux (les outils rouillés).

C. Que donner ?

Tout ce que votre copine voudra bien emporter pour son propre usage ou pour revendre.

4. Videz entièrement le garage.

Sinon, comment pourrez-vous être certain d’avoir passé tout son contenu en revue lors de l’étape précédente ?

5. Faites visiter à votre copine (et sa camionnette) le centre de tri.

Si vos amies sont aussi formidables que les miennes, les ouvriers vous donneront un coup de main et accepteront bien plus que le mètre cube réglementaire pour un battement d’yeux de biche.

6. Balayez le garage

Ou mieux, sous-traitez à vos enfants. Les journées pédagogiques servent aussi à apprendre la dure expérience de la vie.

7. Prenez le café avec votre copine.

8. Chargez une dernière fois la camionnette avec ce qui part chez elle.

9. Préparez les cartons vides pour la collecte du lendemain.

ranger le garage : pendant

ranger le garage : pendant

Avec qui ranger le garage ?

  • Même un enfant de cinq ans surnommé « roi des tire-au-flanc » est capable de déposer un objet sur un tas. Tout ce qu’il pourra faire, vous n’aurez pas à le faire.
  • La copine brocanteuse sexy propriétaire d’un semi-remorque est là également pour vous éviter de vous disputer avec votre conjoint sur l’intérêt de conserver 254 tournevis.
  • Le conjoint est irremplaçable pour déterminer à quoi servent tous ces petits trucs électroniques dans la caisse.  Et puis, lui aussi se souviendra de la journée passée à vider le garage….  avant de racheter un tournevis / des pinces crocodile / des bombes de peinture / de quoi installer des étagères.

Astuces

Faites un repérage préalable de l’ordre dans lequel les containers sont accessibles au centre de tri. Pour charger intelligemment la camionnette : si vous chargez le véhicule selon le principe du last in / first out, votre passage au parc à containers en sera accéléré et facilité.

Quelques mois de musculation en salle se révèlent très utiles. JE n’ai pas de courbatures…

Prévoyez quelques paires de gants en caoutchouc, plusieurs par personne (ils se déchirent), afin d’éviter le tétanos, la graisse sur les mains et sous les ongles, les produits chimiques, mais pas le ridicule…

N’écrasez pas les cartons avant d’avoir vraiment tout terminé !

Liens utiles au rangement du garage

Pour en savoir plus sur les ressourceries : http://www.valoriste.be/

Pour vous aider à convaincre votre mari, proposez-lui un petit jeu (les hommes aiment qu’on leur propose un petit jeu en battant des cils) : c’est ici : http://www.decormag.com/Chroniques/abcdeco/le-rangement-du-garage-en-9-etapes-n3724p3.html

Publicités
One Comment leave one →
  1. ika98 permalink
    26 mai 2011 20 h 42 mi

    roi des tire-au-flanc = petit machin qui veut rien foutre ahahah !!! ❤ une bise à ton paresseux !! j'l'"aime bien moi ce ptit morveux, il m'éclate!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :