Aller au contenu principal

Le ménage : lâchez prise !

6 janvier 2010

Lien : http://www.organisons-nous.com/le-menage-lachez-prise/

Les travaux ménagers peuvent prendre une importance démesurée jusqu’à occuper tout le temps disponible si l’on n’y prend garde. Je connais des gens chez qui c’est le cas. Mais ils n’ont pas le temps de consulter mon blog, ils font le ménage.

Voici 10 règles de bon sens très librement adaptées de la traduction d’un extrait d’un résumé d’un ouvrage que je cherche désespérément depuis une bonne dizaine d’années : le mythique « On the Homefront: Speaking for the Management » écrit par Peggy Lennon pour « Kentucky Fried Chicken ».

Rien ne me ferait plus plaisir que de disposer de ce texte dans son intégralité (notez-le pour mon anniversaire, oké ? Merci.)

Bon, voilà les dix points à garder à l’esprit le jour du ménage :

  1. Ne pas vous tracasser pour des détails. Si le tableau d’ensemble est satisfaisant, ne vous inquiétez pas des détails, sauf si il y en a un qui vous ennuie vraiment.  Dans ce cas, faites le nécessaire.  Ou ne le faites pas, mais ne vous inquiétez pas à son propos.
  2. Le ménage vaut la peine d’être fait correctement, mais pas parfaitement; de toute manière, même si c’est parfait aujourd’hui, il faudra recommencer demain.
  3. Bien tenir votre maison ne va pas vous rapporter des points. Quoiqu’on puisse en penser en regardant les pubs à la télé (J’y échappe généralement mais j’en vois quand même quelques-unes par an. Qui me consternent.), il n’y a pas de concours de la maison la mieux tenue.  Ca fait longtemps que j’ai renoncé à seulement envisager d’ imiter ma mère (dont la maison, vous vous en doutez, est un modèle absolu et inégalé de rangement et de propreté).   Je n’y arriverai quand même pas, et ça ne m’intéresse pas. Autrement dit, donnez-vous la permission de vivre selon vos propres normes et non celles de quelqu’un d’autre.
  4. Décider de le faire ou le faire, même combat. Se demander qui va faire quoi est une perte de temps. Si c’est important à vos yeux qu’une tâche soit exécutée (vider le lave-vaisselle, nettoyer la baignoire, ranger le linge…), ne vous posez pas de questions à ce sujet, faites-le. Cependant, je nuancerai ce point que je ne partage pas entièrement. J’attribue beaucoup de tâches et de responsabilités dans le ménage à mes enfants, bien que cela me prenne pas mal de temps de leur expliquer comment et pourquoi, montrer comment faire, et de vérifier a posteriori.  Mais ce temps important consenti maintenant me permettra d’en gagner énormément par la suite lorsqu’ils auront pris l’habitude, et en outre, ils seront autonomes lorsqu’ils décideront de voler de leurs propres ailes;
  5. Un petit point, fait dans les temps, peut être suffisant. L’important n’est pas de refaire parfaitement une couture qui a lâché, mais d’empêcher que l’ensemble se défasse.
  6. Ne pensez pas.  Penser à une tâche désagréable lui ajoute encore du poids.  Le mieux est d’arriver à les accomplir sans y penser et d‘établir des routines pour se libérer l’esprit, ne pas avoir à planifier ou s’inquiéter à propos des corvées.  C’est une des règles de base du programme des « Flying Ladies ».
  7. Les choses que l’on a peu de temps pour faire prennent peu de temps à faire.   Exemple : votre appartement est un souk inimaginable, et vos parents téléphonent pour prévenir qu’ils passeront plus ou moins à l’improviste dans une demi-heure…  Quand la panique vous prend, vous pouvez mettre de l’ordre dans la demi-heure en question alors qu’en temps normal, il aurait fallu deux heures pour rendre l’environnement présentable.  Mais si ça fonctionne en cas d’urgence, ça peut très bien fonctionner également en temps normal, et  vous libérer du temps pour autre chose.
  8. Tant qu’à se lancer dans la corvée des corvées, autant le faire un mauvais jour.
    Il y a des jours où on est de mauvaise humeur, fatigué, misérable, déprimé… C’est l’occasion de trouver la corvée des corvées que l’on remet depuis des mois.  Genre, trier un placard mal fichu dans lequel plein de trucs s’entassent.  Ou dans mon cas, dégeler le congélateur.  Deux avantages : non seulement, le sale boulot aura été fait, mais en plus vous n’aurez pas perdu une journée magnifique !
  9. Un peu tous les jours, ou même de temps en temps, ça fait aussi avancer le projet…  Puisque j’ai ouvert le frigo, je vais vérifier cette étagère. Puisque je dois prendre une casserole, je vais en profiter pour liquider cette vieille poëlle dont je ne me sers jamais et dont le revêtement est fichu.  Ne vous découragez pas en voulant en faire trop à la fois.
  10. En cas de doute, jetez !
    C’est le conseil le plus utile et aussi le plus difficile à suivre.  Si ça ne sert à rien, si c’est laid, si personne dans la famille n’y voit le moindre intérêt, débarrassez-vous en.  Ou, au moins, mettez-le dans une caisse dans le garage avec d’autre trucs du même genre et après six mois, débarrassez-vous de la caisse.  Sans l’ouvrir.

Les travaux ménagers sont-ils une priorité dans votre existence ?  J’espère bien que s’y trouvent des choses plus importantes comme s’amuser avec des amis, être avec sa famille, prendre soin de soi-même…  qui, elles, vous procureront du plaisir en retour.

Publicités
2 commentaires leave one →
  1. 6 janvier 2010 18 h 30 mi

    Moi, je pense que je suis une handicapée du rangement, j’ai beau faire des listes, vider des placards, c’est une malédiction, le b… revient ;-)…Je crois que la seule solution pour moi dans un autre monde serait d’avoir la fameuse Mary P… en permanence à la maison 😉

  2. See Mee permalink
    9 janvier 2010 21 h 19 mi

    Ce sont de très sages conseils ! Etant avec un enfant et un mari qui a tendance à laisser les choses là où il les a utilisées, j’ai fini par apprendre à lâcher prise. J’arrive maintenant à suivre ce que vous donnez comme conseils avec une sérénité dont je me serais jamais crue capable.
    Et passer du temps devant un bouquin ou son ordi (par exemple à faire un blog…) aide grandement à ne pas voir les trucs horripilants qui traînent dans la maison !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :